Le projet Katmandou

La Familia Dhami est originaire du village de Bajhang, dans le nord-ouest du Népal. Ils ont vendu une grande partie de leurs terres et se sont installés ensemble dans la capitale Katmandou pour créer leur propre entreprise de transformation du chanvre et des allo-fibres. "Les débuts ont été très difficiles", se souvient Prem Bahadur aujourd'hui. Lui, sa femme et la cinquantaine d'employés, dont certains sont nés avec un handicap, devaient encore filer le fil à la main. Entre-temps, il se procure le fil fini dans le village de Sindhupalchowk, situé à environ 3,5 heures de route de Katmandou, près de la frontière tibétaine.

"Les débuts ont été difficiles, car nous étions nouveaux dans ce domaine. Mais nous sommes montés progressivement en puissance et je suis maintenant en mesure de diriger une entreprise durable".

Prem Bahadur Dhami

Sacs et sacs à dos de "The Kathmandu Project".

Sangram Rokaya, sa femme Sauni et sa fille Sushma Rokaya fabriquaient déjà des vêtements en chanvre dans leur village de Bajura, un village voisin de Bajhang. Faute de travail, elles ont elles aussi rejoint la capitale, où elles ont d'abord commencé comme simples couturières dans l'entreprise de Prem Bahadur, avant de fonder ensemble "The Kathmandu Project" en tant que partenaires commerciaux. Leur fille aînée Radhika, leur gendre Bishya et leurs trois petits-enfants les ont rejoints quelque temps plus tard et travaillent aujourd'hui également dans l'entreprise. La bonne qualité est payante, entre-temps l'entreprise fonctionne suffisamment bien pour que la famille Rokaya puisse engager ses propres artisans. L'argent qu'ils gagnent en produisant différents textiles en chanvre, ils continuent à l'investir dans leur entreprise et ainsi dans l'avenir de leurs petits-enfants.

"Grâce au travail dans la manufacture, nous pouvons envoyer nos enfants à l'école. Ils ont ainsi la chance de mener une vie meilleure à l'avenir".

Bishya Rokaya

audit